Livre I
1 2 3 4 5 6 7 8 9
  10 11 12 13 14 15 16 17 18
  19 20 21 22 23 24 25 26 27
  28 29 30 31 32 33 34 35 36
  37                
   Livre II
    38 39 40 41 42 43 44 45
  46 47 48 49 50 51 52 53 54
  55 56 57 58 59 60 61 62 63
  64 65 66 67 68 69 70 71 72
  73 74 75 76 77 78 79 80 81
   Recherche
- 31 - précédent  suivant

Les armes les plus excellentes sont des instruments de malheur.

Tous les hommes les détestent. C'est pourquoi celui qui possède le Tao ne s'y attache pas.

En temps de paix, le sage estime la gauche ; celui qui fait la guerre estime la droite.

Les armes sont des instruments de malheur ; ce ne sont point les instruments du sage.

Il ne s'en sert que lorsqu'il ne peut s'en dispenser, et met au premier rang le calme et le repos.

S'il triomphe, il ne s'en réjouit pas. S'en réjouir, c 'est aimer à tuer les hommes.

Celui qui aime à tuer les hommes ne peut réussir à régner sur l'empire.

Dans les événements heureux, on préfère la gauche17 ; dans les événements malheureux, on préfère la droite.

Le général en second occupe la gauche ; le général en chef occupe la droite.

Je veux dire qu'on le place suivant les rites funèbres.

Celui qui a tué une multitude d'hommes doit pleurer sur eux avec des larmes et des sanglots.

Celui qui a vaincu dans un combat, on le place suivant les rites funèbres18.




Notes