Livre I
1 2 3 4 5 6 7 8 9
  10 11 12 13 14 15 16 17 18
  19 20 21 22 23 24 25 26 27
  28 29 30 31 32 33 34 35 36
  37                
   Livre II
    38 39 40 41 42 43 44 45
  46 47 48 49 50 51 52 53 54
  55 56 57 58 59 60 61 62 63
  64 65 66 67 68 69 70 71 72
  73 74 75 76 77 78 79 80 81
   Recherche
- 16 - précédent  suivant

Celui qui est parvenu au comble du vide arde fermement le repos.

Les dix mille êtres naissent ensemble ; ensuite je les vois s'en retourner.

Après avoir été dans un état florissant, chacun d'eux revient à son origine.

Revenir à son origine s'appelle être en repos.

Être en repos s'appelle revenir à la vie.

Revenir à la vie s'appelle être constant.

Savoir être constant s'appelle être éclairé.

Celui qui ne sait pas être constant s'abandonne au désordre et s'attire des malheurs.

Celui qui sait être constant a une âme large.

Celui qui a une âme large est juste.

Celui qui est juste devient roi.

Celui qui est roi s'associe au ciel.

Celui qui s'associe au ciel imite le Tao.

Celui qui imite le Tao subsiste longtemps ; jusqu'à la fin de sa vie, il n'est exposé à aucun danger.